Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 13:20

Âmes impies, pourquoi prétendre que les compositions de Benjamin Biolay sont tristes, neurasthéniques et cafardeuses ? Manants au vocabulaire anorexique, ne vous méprenez pas ! L’œuvre de cet artiste comble les cœurs endoloris par son lyrisme. Et son dernier album le confirme encore plus que les précédents.

Le musicien est allé trainer sur les trottoirs de Buenos Aires où s’étire le petit jour transcendé par la lumière des nuits blanches.

Palermo Hollywood sent la sueur, la cerveza et l’odeur des belles Argentines. Il transpire les rythmes dansants et captivants aux rimes aussi admirables que celles d’un poème d’Aragon « plein du silence assourdissant d’aimer ». S’ajoute à cette alchimie une magistrale orchestration avec des arrangements dont seul Biolay a le secret. En un mot comme en mille, le dictionnaire ne suffirait pas pour décrire la transe dans laquelle nous plonge Palermo Hollywood.

D’une Débandade romantique à l’entêtante Miss miss, sans oublier l’enivrant Club Palermo Queens, les pétaradantes et éperdues Ressources humaines, l’infernale Tendresse année zéro ou l’exorcisante Noche Ya no existe, comme l’écrit Biolay : « de tramontanes en alizés, voguent nos âmes vandalisées. »

Enchanteur, élégant, somptueux, vampirisant, crépusculaire, ce requiem twist, ce tango anarchiste, cette salsa canon, brûlent les cœurs en sang. Sous la claque du vent ou la gifle du bruit, les vestiges de nos vies trouvent là l’écrin qui les anoblit et les transfigure.

Palermo Hollywood, le superbe opus de Benjamin Biolay

Partager cet article

Repost 0
Published by ElsaPotine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de elsapotine.news.over-blog.com
  • Le blog de elsapotine.news.over-blog.com
  • : Le Blog Culture d'"Elsapotine.news" parle de cinéma, de littérature, de théâtre, des artistes aussi, et de leur force créative. Autant l’avouer, ElsaPotine est une fille à histoires. Pas du genre à en faire. Non, mais à les retranscrire. Des histoires avec un grand H. Celles qui mettent en lumière les belles personnes et le quotidien.
  • Contact

Profil

  • ElsaPotine
  • L'Habit ne fait peut être pas le moine, mais les mots démontrent bien la femme. Par mes écrits, vous comprendrez qui je suis. Celle qui trottine ! Elsa La Potine...
  • L'Habit ne fait peut être pas le moine, mais les mots démontrent bien la femme. Par mes écrits, vous comprendrez qui je suis. Celle qui trottine ! Elsa La Potine...

Texte Libre

Paperblog

Recherche